Trêve, le nouveau visage des courses

Publié le par Charles Lemercier

Trêve, le nouveau visage des courses

Comment donner un second souffle aux courses hippiques, actuellement sur le déclin ? Pour répondre à cette question, il fallait compter sur les prouesses d'une championne, la belle Trêve. Double gagnante du Prix de l'Arc de Triomphe, elle est en route pour l'Histoire : gagner l'Arc à trois reprises. Ce pari audacieux s'est créé avec Follow Trêve. Un site internet et une présence sur les réseaux sociaux donnent au quotidien ou presque des nouvelles de la jument. Le fan club intéractif Follow Trêve fidélise les passionnés et tente d'ouvrir les courses au grand public.

Réaliser le doublé était une (petite) surprise, voir Trêve continuer sa carrière pour un troisième Arc en était une autre. L'écurie Al Shaqab Racing dirigée par le Cheik Al Thani a décidé de continuer l'aventure. Après tout, elle n'avait que 4 ans et était en pleine forme. Trêve avait débuté à 2 ans, elle était arrivée invaincue au Prix de Diane où elle s'est baladée. Elle est achetée par le Cheik Al Thani au Haras du Quesnay. Elle brille en championne dans le Qatar Prix Vermeille. Son chemin était tout tracé, elle gagne très facilement l'Arc en devançant le champion japonais Orfèvre. Elle s'incline pour la première fois lors de sa rentrée dans le Prix Ganay, la fille de Motivator prend la 2ème place derrière le crack Cirrus des Aigles au terme d'une lutte mémorable ! Elle est bonne 3ème lors de son voyage à Royal Ascot. Elle termine 4ème en Septembre du « Vermeille », les suiveurs y voient une fin. Elle affirme sa supériorité lors de l'Arc 2014 à l'âge de 4 ans. Christiane Head-Maarek, son entraîneur était en larmes, déclarant que cette édition était plus difficile à préparer que la précédente.

Le processus Follow Trêve

Le 21 Mai, nous, utilisateurs de facebook sommes alertés de toutes parts pour « liker, partager et visiter www.followtreve.com ». Nombreux sont ceux qui partagent ce lien dont les journalistes et les pages hippiques, l'événement prend de l'ampleur. On comprend vite que c'est officiel, et les objectifs sont clairs, Trêve s'exprime à la première personne et ça marche : « Un exploit impossible ? Moi, j'y crois. Mon entourage aussi. Et vous ? ». Le destinataire est pris à partie.

Le message passe très bien avec le hashtag #FollowTrêve affiché en grand et en couleur. Tout est très bien réalisé. Le message et le site sont traduits en anglais, histoire de toucher encore plus de monde. Notons que la pensionnaire de Criquette Head possède même une page wikipedia en anglais... Le challenge est simple, plus l'engouement est fort en nombre de « j'aime », de vues, plus les fans peuvent accéder à des images et autres surprises de Trêve. Nous sommes donc « contraints » à forcer nos amis d'aimer. Ce concept « novateur » plaît, le site est design. Nos yeux sont rivés sur le compteur. A mesure que les barres de 10.000 passent, les récompenses sont de plus en plus fortes. Le Fan Club intéractif s'est ouvert sur un club de supporters lorsque la barre des 30.000 visiteurs a été dépassée. Puis, une tribune a été ouverte grâce aux 50.000 visiteurs. Elle est évidemment à Longchamp et extrêmement bien située, elle longe les 200 derniers mètres de la ligne droite finale. Là où peut-être, Trêve et Thierry Jarnet s'envoleront vers le triplé inédit ! Devant, on en doute pas, une foule intenable.

En route pour l'Arc : le public répond présent

Le marketing est bien huilé, on peut voir Criquette consulter le site et admirer les vidéos. On peut également s'émerveiller de voir Trêve se rouler dans le sable. Tout est fascinant. La championne devient familière au public. Elle est vraiment séduisante.

Le 29 Mai, il est l'heure de revenir à la compétition. Le théâtre de Saint-Cloud accueille l'artiste Trêve. Avec son compère, Thierry Jarnet, elle réalise un sans-faute. Ses entraînements l'annonçaient, elle a affiché une forme resplendissante. Ce groupe II, le Prix Corrida est une simple répétition pour la comédienne. Preuve de la réussite du fabuleux projet, à mi-ligne droite, on entendait déjà des applaudissements pour sa majesté Trêve. Pour aller vers le Prix de l'Arc de Triomphe, il faut affronter ce qui se fait de mieux. Le 28 Juin dernier, Trêve entre en scène de nouveau à Saint-Cloud dans le Grand Prix de ce nom. Ce Groupe I la confronte avec Dolinya, la gagnante de la Dubaï Duty Free ( http://jeunedu21eme.over-blog.com/2015/03/dubai-a-l-heure-francaise.html ) et Flintshire, second du dernier Prix de l'Arc de Triomphe : rien que ça ! Courageuse, elle fait les derniers 500 mètres à la vitesse de l'éclair pour venir terrasser les espoirs de Flintshire – d'enfin briller... - Dolniya est 3ème à quelques longueurs. Avant et après la course, les applaudissements se faisaient entendre. Oui, oui, même avant la course, ce n'est pas si courant. Preuve de sa particularité, de l'influence qu'elle génère. La championne est vénérée, le public venu en nombre n'attendait que de la voir, de vibrer avec elle. Trêve comble ses supporteurs en remportant un cinquième sacre classique.

Ces applaudissements sont les encouragements pour une course et certainement pour l'image qu'elle renvoie, cet engouement souligne l'envie et l'attente de la voir réaliser le rêve d'un staff, d'une écurie, des supporteurs... A l'occasion, des stands Follow Trêve ont été érigés sur l'hippodrome. Le moment qui a surpris, c'est la phrase réjouissante du discours de Christiane Head-Maarek. L'entraîneur a invité le public à venir voir sa championne à l'écurie, de visiter les infrastructures d'une écurie de course. Trêve est donc bel et bien la vitrine que les courses nécessitaient. Cette vision nouvelle et positive des courses permet de confondre néophytes et passionnés autour d'une championne, autour de la beauté du sport. Les portes du boxe de Trêve sont ouvertes, espérons que la récompense du 4 Octobre prochain lui rendra visite !

Publié dans Hippisme

Commenter cet article