L'indétrônable chocolat

Publié le par Charles Lemercier

Au lendemain de Pâques, c'est l'occasion de parler chocolat, en quoi est-il un produit si particulier ? 

En tablette, en barres, en poudre, praliné, fruité, en gâteau, en mousse, il est sans cesse présent dans la tête et dans l'estomac des Français. En effet, un tiers des Français disent en consommer chaque jour selon un sondage LSA/Toluna. Autre chiffre surprenant, alors qu'il n'est pas « vital » comme du pain, le chocolat se trouve en quatrième position des produits jugés indispensables. Le marché s'en réjouit et les supermarchés vous remercient puisque 4 millions de tablettes sont écoulées chaque jour au « pays du fromage ». Ce chiffre montre bien que nous en mangeons toute l'année, - à hauteur de 7kg par personne – contrairement aux idées reçues. Ainsi, Noël ne représente que 9% des ventes annuelles et Pâques 4%. Cependant l'or noir reste un cadeau incontournable, puisque trois Français sur quatre en offrent le 25 décembre et plus d'un sur deux le traditionnel jour des œufs.

Pour Bruno Le Derf, maître chocolatier et meilleur ouvrier de France 2007, les Français ne connaissent pas la date de Pâques puisqu'elle varie contrairement à Noël. Ceci explique cela. En tant que professionnel de l'or noir, l'organisation pour Pâques est compliquée puisqu'il faut anticiper la demande, mouvante.  

98% des Français aiment le chocolat

Continuons par une idée reçue : tout le monde aime le chocolat. Elle s'avère plutôt vrai, car selon ce même sondage, seuls 2,2% des Français ne l'aimeraient pas. Cela reste pour les autres, un merveilleux produit qui procure du plaisir, permet le lâcher-prise. C'est le petit bonheur du soir... Il évoque en outre le plaisir à l'idée de voir les yeux des enfants briller le jour de Pâques. Ce sont les moments en famille où les petits – voire les grands – cherchent leurs œufs dans le jardin.

(Im)patience

Connaissez-vous l'histoire du calendrier de l'avant ? Ce sont à l'origine les familles protestantes d'Allemagne qui souhaitaient faire patienter leurs enfants les vingt-quatre jours qui précèdent le 25 décembre. Pour cela, les enfants ouvraient des images précieuses. Puis dès 1958 des surprises en chocolat les attendaient. Il est amusant de découvrir qu'en Suisse, en Angleterre ou encore aux États-Unis, la tradition veut qu'un lièvre distribue des œufs la veille de Pâques. C'est pourquoi il est courant de voir des hommes déguisés distribuer des friandises dans les rues.

 

Quelques chifres

400 000 tonnes Les Français ont consommé 400 000 tonnes de chocolat en 2013. Soit 7kg/an/personne, loin derrière les Suisses et leurs 12kg par an et par personne !

30 000 Ce sont le nombre de personnes qui travaillent en lien avec le chocolat en France, que ce soit sa production ou sa commercialisation. Cela représente 81 entreprises dans l'hexagone (Syndicat du Chocolat, 2013)

Publié dans Actualité

Commenter cet article