Dubaï à l'heure française

Publié le par Charles Lemercier

La plus somptueuse et la plus riche des réunions de plat s'est déroulée à Dubaï, sur l'hippodrome hors-normes de Meydan. Le changement d'heure n'a pas perturbé les Français, loin de là.

Meydan nous a offert un spectacle merveilleux, notamment grâces à nos Français. Le plus Français des Belges Christophe Soumillon a ouvert le bal dans le Derby des Emirats Arabes Unis. En selle sur Mubtaahij, le talentueux jockey a offert un parcours de rêve à son partenaire, qui s'est détaché très facilement de ses concurrents. Son adversaire Maftool n'arrive qu'à huit longueurs, Golden Barows prend le second accessit. Il faut attendre la Dubaï Turf pour voir le crack de Freddy Head s'imposer de manière somptueuse. Solow qui avait surclassé ses adversaires dans le Prix Montjeu au début du mois, a remporté son premier titre classique. C'est également le premier Groupe I pour la nouvelle association Maxime Guyon - Wertheimer et Frère. Le jockey Français s'est même payé le luxe - ce n'est pas ce qui manque à Meydan - de faire ralentir son partenaire à l'approche du disque final. Le gagnant du Prix du Jockey Club à Chantilly The Grey Gatsby termine deuxième.

Il ne faut attendre que 35 petites minutes pour voir un autre cheval tricolore s'imposer. Cette fois c'est Dolniya, quatrième favorite au betting, qui s'adjuge la prestigieuse Dubaï Shema Classic. Flintshire, deuxième de l'Arc 2014 permet le doublé français. Christophe Soumillon devance donc Maxime Guyon. Le champion Américain Main Sequence n'est que 7ème.

Dernier rendez-vous de la journée, la Dubaï World Cup dotée de 10 millions de dollars.On attendait l'américain California Chrome. Mais c'est un cheval qui a débuté en France il y a 5 ans qui s'impose. Il s'agit de Prince Bishop, monté par William Buick. L'américain est second, Lea prend la troisième place. Mickaël Barzalona n'est que 7ème et Christophe Soumillon bon dernier.

Publié dans Hippisme

Commenter cet article